Les prénoms

Il y a des prénoms italiens qui gênent en français. Par exemple ces trois prénoms masculins : Michele – Andrea – Simone. On doit les prendre pour des femmes.

Il y a des auteurs qui donnent des noms comiques à leurs personnages. Pappalardo (Bouffelard), Cimice (Punaise), etc. On ne peut pas les traduire car sinon, les comédiens au tournage ne s’y retrouveraient plus, voyant sur le texte italien Pappalardo et sur le texte français Bouffelard. Il vaut mieux les traduire une seule fois, au début, entre parenthèses.

Sinon, en parlant au téléphone avec la France, le producteur demande un acteur pour le rôle de Pappalardo et le producteur français ne le trouve pas dans le texte qu’il a sous les yeux.

 
 

Page précédente :
La musique de la phrase
Page suivante :
Les gentillesses